Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Education

Ouest France Pays de Loire
Les CM1-CM2 de l'école Raynaud se mettent au vert - Gesté
vendredi 28 septembre 2012
Les enfants, accompagnés par Georges Remeau, apprennent à désherber de façon écologique. 

 

 

Pourquoi ? Comment ?

Le CPIE (Centre permanent d'initiatives pour l'environnement) est intervenu mardi après-midi à l'école Raynaud auprès des CM1 et CM2.

Est-ce que la commune travaille écologiquement auprès de ses espaces verts ?

Cela fait 2 ans que la communauté de communes s'est engagée à réduire son utilisation de pesticides. « Cette année, Gesté n'utilise plus de désherbant chimique sauf dans le cimetière. Nous avons l'objectif d'arrêter l'utilisation de ces désherbants en mettant plantes et pelouse sur les surfaces non utilisées », explique Georges Remeau, adjoint au maire.

« À présent, les employés communaux mettent du paillage dans les massifs, complète Vincent Mahé, intervenant. Pour la voirie, nous avons besoin de la population. Si chaque personne enlève les mauvaises herbes devant chez elle, nos trottoirs resteront impeccables tout en étant écologiques. Nous voulons, par le biais de cette journée, que les enfants sensibilisent les parents. »

Qu'est que la gestion différenciée ?

C'est une échelle de tolérance des mauvaises herbes suivant les endroits. La mairie se doit d'être impeccable alors que certains territoires redeviennent naturels comme à la Thévinière. « Cette gestion permet de gagner du temps car, en laissant des secteurs moins prioritaires, nous pouvons nous consacrer au désherbage manuel », précise Rolland Brunetière, responsable des espaces verts.

Les désherbants bio sont-ils bons pour l'environnement ?

« Durant cette journée, j'explique aux enfants que les pesticides se retrouvent dans l'Evre et la Sanguèze, affirme Vincent Mahé. Les produits dits bio sont souvent à base de vinaigre blanc, qui est un acide. Si tout le monde utilise un produit bio à la place d'un produit chimique, nous changerons juste de pollution mais cela sera toujours une menace pour la faune et la flore. »

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :